Маслак Владислав Анатольевич (maslak_v_a) wrote,
Маслак Владислав Анатольевич
maslak_v_a

Crèches de Noël interdites et Ramadan à la Mairie de Paris

Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 décembre 2015

http://www.dreuz.info/2015/12/11/creches-interdites-et-ramadan-fete-a-la-mairie-de-paris-francais-vous-voyez-pas-que-vous-derangez/

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans l’Hexagone.
D’un coté on interdit les crèches de Noël, de l’autre l’Elysée se fait livrer des sapins de Noël (pardon, des « arbres des festivités »), et des mairies fêtent le ramadan et l’aïd.

Cet hiver, les journalistes ont décidé d’étouffer le sujet. Les crèches ont disparu ou sont en train de disparaître, leur interdiction n’est plus un sujet. Le silence fait place à l’islam, aux fêtes du ramadan et de l’aïd. On arrivera à faire oublier jusqu’à leur existence, aussi il est du devoir de Dreuz d’en parler chaque hiver.

Le tribunal administratif a affirmé que les Crèches de Noël contreviennent à la loi de 1905 sur la laïcité… La France était en infraction depuis plus de 100 ans ? Les Français en étaient traumatisés ? Il a fallu l’arrivée de l’islam – dont l’influence est niée par certains – pour rappeler à la France le respect de ses lois ?

A l’inverse pourtant, le tribunal administratif de Montpellier a validé en juillet dernier la crèche de Noël à l’intérieur de l’hôtel de ville de Béziers par notre ami et maire Robert Ménard, contre l’avis du rapporteur du public, qui lutte pour donner un coup de gomme sur les traditions françaises.

Enfin, en octobre, deux arrêts du tribunal administratif d’appel de Paris et Nantes arrivent à des conclusions opposées. Le premier dit que la crèche de Noël «doit être regardée comme ayant le caractère d’un emblème religieux» au sens de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, et le second considère que la crèche «ne revêt pas la nature d’un ‘signe ou emblème religieux’».

Aucun ne dit : respectez la majorité des opinions, foutez la paix aux gens, ils n’ont jamais protesté contre les crèches de Noël.

Mais quelle loi, quand on applique deux poids deux mesures différentes selon la religion ? Qu’on interdit les crèches de Noël et célèbre le ramadan.

Lorsque la Mairie de Paris dépense l’argent des contribuables pour célébrer le ramadan, il le fait au nom de la diversité, et il interdit les crèches au nom de la laïcité. Mais personne ne dit rien, personne ne peut rien dire, pourquoi se priverait-il ?

Pensiez-vous avoir à combattre contre les représentants de la France pour protéger la France ?

Pour le folklore, on va à Marrakech : c’est à deux heures d’avion, et si le folklore arrive en France, ce sera mauvais pour le tourisme marocain.
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

  • 2 comments